Pratique Artistique et Culturelle (80)

Home / Transmission / Collèges / Pratique Artistique et Culturelle (80)

Pratique Artistique et Culturelle

La compagnie intervient dans les collèges de la Somme dans le cadre des Contrats de Pratique Artistique et Culturelle.

Nos partenariats, année après année

2018/2019

Atelier théâtral autour de Quand j’aurai mille et un ans de Nathalie Papin

Intervenant : Basile Yawanké
Responsable pédagogique : Muriel Dutriaux (français)

Atelier autour du conte initiatique : adaptation d’un conte au théâtre

Intervenant : Eugénie Bernachon
Responsables pédagogiques : Natacha Passera (français) et Simone Boddaert (documentaliste)

2017/2018

Atelier autour de Qui rira verra de Nathalie Papin

Intervenante : Flora Bourne-Chastel
Responsable pédagogique : Muriel Dutriaux

Dans le cadre du dispositif « Chemins artistiques » de la Haute-Somme

Atelier autour de Quand j’aurai mille et un ans de Nathalie Papin

Intervenante : Alice Benoit
Responsable pédagogique : Aurélie Dufrêne

2016/2017

Atelier de Qui rira verra de Nathalie Papin

Intervenant : Florient Jousse
Responsable pédagogique : Mme Guerniou

Bilan de l’intervenant : Il y a eu deux présentations du spectacle devant deux classes à chaque fois. Il y avait deux classes de 6ème pour la première, où les élèves ont manqué de sérieux. Après un petit débriefing intermédiaire où je leur ai rappelé l’importance de la rigueur même dans l’amusement, ils ont joué devant des 5ème.
Les professeurs spectateurs furent agréablement surpris de ce qui avait été réalisé avec les élèves en 12h d’intervention. Mme Guerniou de son côté fut très satisfaite

 Mme Guerniou, professeur de français était à la tête de cette classe de sixième. Nous avons traité Qui rira verra sur un montage « cousu main » en quatre parties:
1) Le Ridicule
Une moitié de classe fait des marches dans l’espace de façon neutre puis par un signal, tous les participants proposent leur définition physique du ridicule. 4 Ard entrent et se répartissent des phrases de la première scène de Nathalie Papin.
2) La Quaternité
Quatre équipes de quatre individus se situent dans chacun des coins du plateau. Tous marchent en angles droits à différentes allures. J’avais consulté la classe pour savoir si certains élèves pratiquaient un instrument. Je souhaitais un fond sonore sur cette scène-là. Un élève jouait du trombone. Il fut recruté pour rythmer cette scène. Les élèves de chaque groupe reprenaient chacun un bloc de quatre répliques de la scène V.
3) Ard retrouve la liberté
Quatre enfants ont ligoté quatre Ard:
« Allez on va tenter de leur redonner de la joie ».
Les Ard: »Non, impossible »
Les enfants: « Ah oui? »
Ils tentent des chatouilles. Pas de réactions. Ils minent des animaux. Pas de réactions. Finalement, un enfant prend les lunettes d’un Ard et l’imite devant lui. L’Ard dit: « Mais mais c’est ma grimace! ». Il rit. Le rire se répand comme une contagion. Les enfants les détachent et dansent autour d’eux. Liesse finale! Il y eut deux présentations de ce « spectacle » devant deux classes à chaque fois. Il y avait deux classes de 6ème pour la première où les enfants ont manqué de sérieux. Après un petit débriefing intermédiaire où je leur ai rappelé l’importance de la rigueur même dans l’amusement, ils ont joué devant des 5ème spécialisées pour la seconde.
Les professeurs spectateurs furent surpris agréablement  de ce qui avait été réalisé avec les élèves en 12h d’intervention.